Vous êtes ici : Accueil > Pédagogie - TICE > Arts Plastiques > LOGO du centre G. Pompidou
Publié : 11 octobre 2014

LOGO du centre G. Pompidou

À quelques semaines de l’inauguration prévue pour fin janvier 1977, l’absence d’un logo se fait ressentir. C’est presque sous la contrainte que Jean Widmer dessina donc ce logo, si simple et si évident, une fois créé, détournant le problème insoluble de traduire la pluridisciplinarité du Centre Pompidou en se concentrant sur le bâtiment, seul élément fédérateur.

JPEG

Ce graphiste expérimenté s’installa dans un café face au Centre pour y observer attentivement la façade :
Il considéra le rythme, le mouvement, la structure du bâtiment et entama une série de croquis sur une nappe en papier.
Il retient dans ses ébauches les caractéristiques essentielles de l’architecture du centre.
PNG

Ses croquis sont de véritables abstractions. On y retrouve les principes d’orthogonalité, le traitement des aplats, l’absence de distinction entre le fond et la forme, l’absence de contours et de volume. Jean Widmer réalise avec brio un condensé visuel de la façade. Six bandes noires alternées de vide forment une surface rectangulaire rayée, traversée de part et d’autre par deux autres bandes noires en zigzag. Entre elles, un vide suggère la chenille parcourant la façade. L’ensemble donne l’impression d’un mouvement continu. L’absence de contours illustre le génie de cette structure architecturale qui pourrait encore se développer en hauteur comme en largeur.

PNG

Pas de limite non plus pour ce logo dont le graphisme pourrait s’accroître indéfiniment.
Pourtant, les proportions de ce logo restent un motif de déception pour Jean Widmer : là où il proposait cinq lignes, les décisionnaires en exigèrent six, prétextant le besoin de se raccrocher au réel. Il regrettera ce choix par un commentaire teinté d’humour et d’amertume : « les intellectuels ne sont pas des visuels ». Le logo définitif est bien trop massif à son goût et la version qu’il proposait initialement était plus juste pour le perfectionniste qu’il est.

PNG

Menacé de disparaître au moment de la rénovation en 2000, il est soutenu par l’Alliance graphique internationale et les membres d’un collectif du Centre. Son retour en force fait de lui une icône incontournable, unanimement acclamée. Rarement un logo aura entretenu une relation aussi affective et intime avec son public.

JPEG

Après trente ans d’existence, ce logo est aujourd’hui considéré comme un classique indémodable. Désigné selon les chartes graphiques comme emblème, sigle historique ou simplement pictogramme comme aujourd’hui, il est devenu le support de nombreuses déclinaisons graphiques : affiches, couvertures de dossiers de presse ou de rapports d’activité, cartes de vœux, invitations,…

PNG - 252.4 ko

PNG

PNG - 151.9 ko

Tour à tour tronqué, fragmenté, froissé, superposé, agrandi, il se prête à tous les types de jeux graphiques sans jamais être dénaturé.

JPEG

Lexique

Identité visuelle
La notion d’identité visuelle comprend l’ensemble des éléments graphiques permettant d’identifier une entreprise : logotype, typographie, couleurs, signalétique, dont l’usage est cadré par la charte graphique. Ces éléments sont déclinés dans une cohérence visuelle sur l’ensemble des supports utilisés et assurent une perception globale de l’entreprise et de ses valeurs.

Logotype
Le logotype plus communément appelé logo est une représentation typographique et/ou graphique d’une société, une entreprise, une institution, un organisme ou une association. Son développement correspond à l’essor de l’industrialisation ainsi qu’au besoin croissant de se démarquer de la concurrence tout en communiquant sur le marché. Le sentiment d’identité qu’il génère fait du logo un élément fédérateur de l’entreprise à même de véhiculer ses valeurs et caractéristiques. Son impact visuel dépend de sa qualité graphique et typographique dont la conception revient au graphiste. À quelques exceptions près, les logos sont fréquemment réactualisés afin de suivre l’évolution d’une entreprise : positionnement sur le marché, impact, modernisation de l’image, etc

Pictogramme
Les pictogrammes sont des signes graphiques normalisés faciles à identifier car ils doivent, au-delà des barrières linguistiques, être compris de tous. Ils constituent un ensemble d’informations imagées notamment dans les espaces publics destinés à identifier un service, un espace ou à signifier une interdiction (de fumer, de circuler…). Lisibles et faciles à repérer, ils sont le plus souvent traduits sous forme de silhouette simplifiée et stylisée dont l’aplat coloré contraste avec le support. La famille des pictogrammes englobe également des signes plus schématiques et abstraits qui nécessitent un apprentissage comme pour le code de la route.

Alliance graphique internationale
Fondée en 1951, cette association de graphistes internationalement reconnus a pour but de promouvoir le design graphique « en tant que moyen de communication, d’information et d’éducation ». Jean Widmer en fut le président pendant quelques années. Pour en faire partie, il faut être parrainé par un des graphistes, membres de l’association.