Vous êtes ici : Accueil > Pédagogie - TICE > Histoire-Géographie > CLAVEL > L’odyssée de Roger, le Père Noël géographe > Roger à la Réunion - décembre 2011
Publié : 5 juin 2012

Roger à la Réunion - décembre 2011

Cette fois, je suis allé sur l’île de la Réunion... Vous savez ? Cette île française, département et région d’outre-mer, dans l’océan Indien, au large de Madagascar...

J’y suis arrivé presque le jour de la fête de l’abolition de l’esclavage ! Vous ne me croyez pas ? Regardez le t-shirt du monsieur : c’est écrit dessus !

Il y a de très belles maisons créoles sur l’île, aux couleurs vives.
En voici deux exemples...

Et des églises de style colonial...

Et même un temple tamoul... Les Tamouls sont des populations du sud de l’Inde et du Sri Lanka, qui ont massivement émigré à la Réunion.

Admirez le style très richement décoré...

Et voici Ganesh, le dieu-éléphant. Vous voyez où je suis ? Belle place, n’est-ce pas ?

Le soir, je me suis reposé sur la plage : coucher de soleil sur l’océan Indien...

La Réunion, c’est aussi un complexe volcanique.

Les paysages sont grandioses, même s’il faut marcher un peu.

Ici le cirque de Mafate.

Le Piton des neiges (M. Clavel m’a dit qu’il y avait un système de référence géodésique spécifique à la Réunion, qui porte précisément le nom de Piton des Neiges... mais j’ai pas très bien compris ce qu’il voulait dire...)

Dans les nuages, le Piton de la Fournaise : un volcan toujours en activité !

Ses coulées de lave s’épanchent vers l’Est et se jettent dans l’océan Indien.

Regardez à quoi ressemble sa lave....

Et l’enclos du volcan... Impressionnant, non ?

Ici, partie de cache-cache dans la lave... refroidie ! J’étais bien caché : on a mis longtemps à me trouver !

Pour terminer, on a fait quelques emplettes au marché...

Des noix de coco...

... qui venaient de ce cocotier... là, je vais monter en chercher moi-même !

Je me promène au milieu des orchidées... bien adaptées au climat tropical de l’île !

Et me voici au milieu des tamarins, ce fruit tropical venu d’Inde, très répandu sur l’île (d’ailleurs, au sud, la grande route s’appelle la route des tamarins). On le consomme en jus ou pâte de fruit ! Miam !