Vous êtes ici : Accueil > Pédagogie - TICE > Arts Plastiques > Petit lexique
Publié : 20 novembre 2012

Petit lexique

Abstrait (art)

Art qui ne représente pas la réalité visible, qui utilise la matière, la ligne et la couleur pour elles-mêmes. Synonyme : non-figuratif.

Académisme

Art officiel du Second Empire et de la IIIe République. Péjorativement “pompier”. Oeuvre exécutée habilement selon les préceptes de l’Académie mais manquant le plus souvent d’inspiration et d’imagination.

Action painting

peinture gestuelle développée aux États-Unis à partir de 1945. Art expressionniste abstrait privilégiant la spontanéité de l’action dans l’espace du tableau (Franz Kline, Jackson Pollock, Willen De Kooning)

Allégorie

Matérialisation d’une idée abstraite (morale, philosophique, religieuse, ...). Par ex. la Paix, la Liberté, la Justice, les 5 sens ... L’allégorie est conventionnelle, se reportant à une civilisation, une période déterminée.

Anamorphose

“Transformer”. Technique de réalisation de l’image avec une distorsion de la perspective (recherche du bon angle d’observation ou utilisation d’un miroir courbe).

Aplat

Plan coloré uniforme sans volume, ni matière, ni trace graphique.

Autoportrait

Portrait d’un artiste par lui-même.

Baroque

Du portugais barocco, désignant une “perle irrégulière”. Le baroque désigne un art aux formes exubérantes, théâtrales et mouvementés contraire au bon goût classique. Mouvement artistique du 17e siècle, issu de la Contre-Réforme, au service de la foi catholique (image vigoureuse, vivante et grandiose).

Bas-relief

Sculpture formant une faible saillie sur le fond auquel elle adhère.

Camaïeu

Variation autour d’une couleur. On les réalise à partir d’une couleur dominante que l’on va éclaircir, foncer, refroidir, réchauffer, griser, ...

Cerne

Ligne continue qui entoure une forme définie.

Cinétique (art)

Art impliquant le mouvement des oeuvres elles-mêmes (Tinguely), ou celui du spectateur (Soto).

Cistercien (architecture XIIe au XIVe)

De l’ordre de Citeaux (fondé en 1098 par Robert de Citeaux, en Bourgogne). Abbaye de Clairvaux 1115. Volonté de simplicité et d’austérité, rejetant tout décor figuré dans les sculptures et les vitraux (600 églises en Europe de l’Ouest).

Citation

Rappel volontaire de motifs, de thèmes, d’idées ou de styles du passé. Acte “critique” délibéré, assumé en toute conscience.

Clair-obscur

Modulation des valeurs ou des tons, du plus clair au plus foncé. Équilibre entre la lumière et l’ombre dans le tableau pour créer le volume et le modelé (Rembrandt, Caravage).

Classique

Le style classique désigne un art équilibré et construit qui trouve ses sources d’inspiration dans l’Antiquité gréco-romaine.

Collage

La technique du collage consiste à fixer sur une même surface des éléments hétérogènes. Les premiers collages sont dus simultanément à Picasso et Braque en 1912 (cubisme synthétique).

Composition

Façon dont une œuvre est organisée plastiquement selon les formes et les lignes.

Conceptuel (art)

L’idée et le message sont plus importants que la matérialité de l’oeuvre. Celle-ci peut se résumer à des mots qui expriment l’idée.

Cubisme

Mouvement artistique tentant de rendre le réel dans sa complexité, et non sous un seul de ses aspects (différents points de vue). (Picasso, Braque, Gris).

Dadaïsme

Mouvement artistique provocateur caractérisé par le rejet de l’académisme et la présentation d’objets dérisoires. Introduction d’objets non artistique dans le champ de l’art (Duchamp, Man Ray, Ernst, Haussmann, Schwitters)

Dégradé

Changement progressif d’une couleur ou d’une valeur.

Diptyque

(Classique) œuvre composée de deux partie pouvant se rabattre l’une sur l’autre.
(Contemporain) œuvre composée de deux éléments différents qui se répondent pour former un tout.

Dripping

Procédé utilisé par Pollock et d’autres peintres abstraits pour couvrir de peinture une surface posée au sol, en se servant de coulures, de giclures, d’égouttage. L’artiste développe une gestuelle où le corps est largement sollicité.

Éléments plastiques

Éléments constitutifs de toute œuvre : lignes, couleurs, matières, ...

Enluminure

Dessins et peintures illustrant les manuscrits et les livres. C’est un art coloré, essentiellement médiéval. C’est dans les îles Britanniques que cet art décoratif prend toute sa force, aux VIIIe et IXe siècles, sous l’influence de l’art celte.

Empâtements

Traces de peinture à l’huile, délibérées, laissées par le passage du pinceau.

Esquisse

Première ébauche d’une œuvre, exécutée rapidement.

Fond

Le fond constitue les plans, les arrières-plans sur lesquels se détachent les sujets représentés.

Format raisin

Format de papier 50 x 65 cm.

Forme

Figurative ou abstraite, la forme est un ensemble de contour défini par le dessin, le galbe, la ligne, le modelé, le relief ou le tracé.

Fresque

Peinture murale réalisée sur un enduit frais.

Frottage

Technique de dessin développé par Max Ernst, en frottant une surface ayant des aspérités pour obtenir des traces graphiques.

Gabarit

Modèle en carton ou en papier d’une forme pleine, utilisé pour la reproduction multiple de celle-ci.

Glacis

Fine couche de peinture composée de peu de pigment et de beaucoup de liant. Les peintres l’appliquent sur une couche opaque pour en modifier la couleur et suggérer la transparence.

Graffiti

Inscriptions ou dessins tracés sur les murs des villes, parfois dans un but artistique (mouvement “graffiti-art”).

Graphisme

Trace linéaire, qu’il s’agisse d’écriture ou de dessin. Manière personnelle d’un artiste de pratiquer le trait.

Gravure

Méthode de reproduction apparue vers 1400 consistant à creuser une surface puis à transférer le dessin sur du papier après encrage. D’abord sur bois (xylographie) puis sur plaque métallique (taille-douce, eau-forte). Le résultat est appelé estampe ou tirage.

Happening

Oeuvre constituée d’une mise en scène éphémère impliquant l’artiste et le public.

Haut-relief

Sculpture dont les figures ou les motifs sont accusés sans pourtant se détacher du fond (située entre le bas-relief et la ronde-bosse).

Iconographie

Ensemble des thèmes, des symboles et des types de représentation d’un sujet (personnage, époque, religion, etc.). Ex. l’iconographie chrétienne.

Installation

Dans l’art contemporain, œuvre constituée par un ensemble d’objets et d’interventions conçu en étroite relation avec l’espace d’exposition ou l’environnement.

Lavis

Couleur ou encre de Chine délayée dans de l’eau.

Minimal (art)

Art dépouillé poussant la sobriété de l’oeuvre à ses seuls constituants élémentaires, voire à sa définition. Cet art inclut l’art conceptuel.

Mise en abyme

La mise en abyme (ou en abîme) consiste à incruster une image en elle-même, un motif dans le motif lui-même, etc.

Moderne (art)

Art qui rompt avec les références classiques. Commence en 1863 avec Manet (L’Olympia, Le déjeuner sur l’herbe) puis les impressionnistes et l’art du début du XXe siècle.

Moyens plastiques

A rapprocher des techniques : encres, collages, peinture, ...

Monochrome

Oeuvre peinte d’une seule couleur, sans variation.

Nabi

Signifie prophète en hébreu. Mouvement de jeunes peintres français (1888) en réaction contre l’impressionnisme jugé trop sensible et superficiel. Leur démarche mystique les assimile au symbolisme (Vuillard, Bonnard, Sérusier, Denis).

Naturalisme

Imitation exacte de la nature. Esthétique de la fidélité au réel.

Nature morte

Peinture figurant des objets inanimés.

Nombre d’or

Appelé aussi “proportion ou section dorée”. Il vaut 1,618 et permet de diviser une droite ou un rectangle selon un rapport jugé esthétique.

Op’Art

Optical Art. Mouvement artistique basé sur les illusions d’optiques et la perception rétinienne des images fixes. À partir des années 1955.

Opérations plastiques

Processus visant un résultat donné : isoler, transformer, assembler, ...

Ordres (d’architecture)

Codification des colonnes et chapiteaux. L’Antiquité grecque a connu et pratiqué trois ordres : dorique, ionique et corinthien.

Peinture d’histoire

Peinture narrative de grand format, s’inspirant de la mythologie, de l’histoire sainte ainsi que des événements historiques.

Performance

Spectacle accompli par l’artiste en tant qu’œuvre, la performance affirme la primauté de l’acte créateur et l’inscrit dans l’instant et non dans la matière.

Perspective atmosphérique

Altération progressive des formes et des couleurs sous l’effet de la distance.

Perspective linéaire

Diminution des dimensions avec l’éloignement.

Pietá

(Pitié en italien) représentation de la Vierge portant le Christ mort.

Pigment

Constituant minéral, synthétique ou organique, broyé et colorant la peinture.

Plastique

Qui a trait à la forme. Les arts plastiques élaborent des formes.

Pochoir

L’opposé du gabarit. Modèle en carton ou en papier découpé, évidé, sur lequel on passe une brosse ou un pinceau pour reproduire la forme.

Polyptyque

Tableau à plusieurs volets, fixes ou se repliant les uns sur les autres.

Ready-made

Objet usuel pris tel quel et baptisé œuvre d’art sur simple décision de l’artiste (Marcel Duchamp 1913).

Réalisme

Approche privilégiant l’observation de la réalité et l’authenticité par opposition à l’imaginaire. Ses caractéristiques sont : le trivial, l’exactitude, la fonction sociale, ...

Réserve

Partie d’un dessin ou d’une peinture qui a été volontairement laissée vide dans une intention plastique.

Ronde-bosse

Sculpture qui se développe dans l’espace selon les trois dimensions. On peut en faire le tour.

Rupestre (art)

Oeuvres peintes ou taillées dans la roche. Appelé également art pariétal (paroi).

Sérigraphie

Procédé d’impression par report photosensible sur toile émulsionnée.

Sfumato

De l’italien sfumare : estomper, vaporeux. Technique de Léonard de Vinci basée sur des valeurs extrêmement nuancées.

Sujet

Thème ou motif principal dans une œuvre graphique ou plastique.

Surréalisme

Mouvement artistique qui privilégie le hasard, l’inconscient, le rêve, les fantasmes voire la folie. Rejette la raison et le prévisible (Dali, Miro, Ernst, Magritte, Tanguy).

Symbolisme

Mouvement qui s’attache à exprimer l’aspect spirituel des êtres et des choses (Puvis de Chavannes, Moreau, Redon).

Tempera

Peinture à base de blanc d’œuf.

Triptyque

(Classique) œuvre en trois parties composée d’un panneau central et de deux volets mobiles susceptibles de se rabattre
sur le panneau en le recouvrant exactement.
(Contemporain) œuvre en trois parties distinctes qui se répondent pour former un ensemble.

Trompe-l’œil

Peinture exécutée de manière à faire croire à la présence réelle des objets ou matières reproduits. Imitation du bois, du marbre, etc. ou simulation d’une architecture, d’une sculpture, d’un objet en trois dimensions.

Vanités

Nature morte dont le sujet évoque la relativité des choses de la vie terrestre. Méditation sur la mort et précarité de l’homme face au temps qui passe (XVIIe siècle).

Vitrail

Fenêtre garnie de verres colorés. Le vitrail se compose de morceaux de verres sertis dans du plomb.