Publié : 14 juillet 2013

Roger à Paris - avril 2013

Cette fois, ma famille d’accueil a décidé de me faire le grand tour de Paris !

Vous allez voir, tous les hauts lieux de la capitale ! D’ailleurs, je vous propose un petit jeu : cette fois, je mets la légende de la photo en dessous. A vous de trouver le lieu de la photo. Mais vous allez voir, c’est facile...

*

Commençons simple :

Celle-là, je ne vous dis même rien.

*

Celui-là non plus !

*

A peine plus dur...

Evidemment, c’est la cathédrale Notre-Dame !

*

Et là ?

C’était l’Hôtel de Ville !

*

Non ce n’est pas une raffinerie... C’est ?

Le Centre Pompidou, bien sûr !

*

Plus difficile !

Nous sommes devant l’hôtel de Crillon, sur la place de la Concorde. J’ai voulu m’y installer pour une petite semaine, mais l’hôtel est fermé pour rénovation. Quel dommage !

*

Toujours sur la place de la Concorde, un petit coucou régional !

C’est l’allégorie de Rouen !

*

Beaucoup plus dur !

Vous séchez, hein ?

Bon, je vous dis tout : ce sont les grilles du Palais de Justice, sur l’île de la Cité.

*

Bon, là c’est facile, c’est écrit dessus...

Pas réjouissant, n’est-ce pas ?!! Ah, ce qu’on ne me fait pas faire pour vous faire découvrir des nouveautés ! vous avez reconnu l’entrée des catacombes...

*

Plutôt macabre, non ?

*

Pour me réconforter après cette épreuves, ma famille d’accueil m’a offert quelques macarons sur les Champs-Elysées (remarquez, c’est normal : après les catacombes, les Champs Elysées, où vivent les héros après leur mort... Cela ne manque pas d’une certaine logique !).

vous trouvez que j’ai l’air gourmand ?
Bon, c’est un peu vrai.

*

Un peu de dépaysement... au Musée des Arts premiers du Quai Branly.

Ce que vous voyez est un tambour à fente... Enorme, non ? Ou alors c’est moi qui suis tout petit... Oui, bon, c’est pas la peine de la ramener, hein !

*

Et pour finir, une petite promenade sur le pont des Arts... Tous les cadenas que vous voyez ont été accrochés au pont comme symbole d’un amour éternel.

C’est romantique, non ?

*

Un grand merci à ma famille d’accueil pour tous ces monuments ! Et tous ces macarons !