Publié : 31 janvier 2014

Roger au Portugal - août 2013

Pour me réchauffer après la Russie, je suis allé...

Devinez...

Allez, vous avez trouvé ! Je suis au Portugal !

Là, je suis sur la Praça do Comércio (Place du Commerce en français). C’est une célèbre place du quartier de Baixa (la ville "basse") à Lisbonne. Admirez l’arc de triomphe en arrière-plan !

C’était autrefois le lieu du pouvoir. D’ailleurs, c’est sur cette place que les habitants de Lisbonne se rassemblèrent pour exiger, en 1974, la fin de la dictature de Caetano.

Et voici le monastère des Hiéronymites ! Nous sommes dans le quartier de Belem, à l’embouchure du Tage. Les Hiéronymites sont des moines de l’ordre de Saint-Jérôme. Ce monastère fut construit à partir de 1502 grâce aux profits tirés des voyages de découverte portugais et du trafic d’épices... IL fait aujourd’hui partie du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Et là, une vue extérieure du palais de Monserrate, de style arabe, mais construit au XIXe siècle dans la ville de Sintra, un peu à l’ouest de Lisbonne.

Et là, nous nageons en plein dans l’histoire du Portugal, à l’embouchure du Tage : inauguré en 1966, le pont Salazar (du nom du dictateur portugais) a été renommé Pont du 25-avril pour célébrer la révolution du 25 avril 1974, la "révolution des œillets", qui mit fin à la dictature

Sur la gauche, on distingue la statue du Christ Roi, qui fait comme un écho à celle de Rio de Janeiro, au Brésil.

Toujours sur les bords du Tage, voici la Tour de Belem, également classée au patrimoine mondial par l’UNESCO. Construite au XVIe siècle, il s’agissait d’un ouvrage de défense portuaire.

On dit que le tremblement de terre qui frappa Lisbonne en 1755 - et qui émut Voltaire, en lui inspirant Candide - changea le cours du Tage : la tour Belem, auparavant immergée au milieu du fleuve, s’est ensuite retrouvée ancrée sur la rive nord !

Quel magnifique pays, n’est-ce pas ?

Merci à ma famille d’accueil !

Et à bientôt pour de nouvelles aventures !